Saï Sei Ma (Salon de Rafraîchissement musical) est un projet mené par Ayel Ramos, guitariste et compositeur,  jouant du shamisen (luth japonais ).

Le fondement du collectif a pour origine une composition, Meikio (par Kineya Seihou en 1975), pour shamisen et shakuhachi transmis par Teruhisa Fukuda & Kineya Shiho.

Adapté pour piano et guitares, développé vers l’improvisation avec divers protagonistes, pas exclusivement musicaux. 

Ce project  occasionne rencontres de personnalités aux parcours multiples dans l’improbabilité de nos espaces contemporains entre japonais et occidentaux musiciens, danseurs et plasticiens pour expérimenter et s’aventurer avec des associations d’instruments traditionnels et modernes.

Mélanges aussi extrêmes que la culture japonaise face l’occident en cassant les barrières entre représentations savantes et populaires .

Saï Sei Ma est l’espace et le temps qui feront revivre des traditions ou des moments passés traversés dans nos mémoires.